19/09/2012

(Lecomte, 1994, p.60-72) CHAPITRE III L'assassinat de saint Feuillien au Roeulx et son inhumation à Fosses

(p.59) CHAPITRE III

l'assassinat de saint feuillien À le rœulx et son inhumation À fosses

 

1. L'ASSASSINAT

Reprenons le texte de l'Additamentum.

 

A.    Texte

" La même nuit, un individu mal intentionné le conduisit, par des chemins détournés, dans un hameau. Ils (Feuillien et ses compagnons) entrèrent dans une habitation où demeuraient des hommes malveillants qui les accueillirent avec une fausse affabilité. Mais les compagnons du saint homme avaient des soupçons au sujet de ces habitants et ils passèrent la nuit à veiller.

" En fait, après les prières matinales, Feuillien parla gentiment aux habitants ; il s'adressa à ses compagnons en leur disant de ne pas soupçonner du moindre mal aucun de ces hommes. Et, comme il s'adonnait au sommeil après la prière, des hom­mes du diable surgirent avec d'autres individus qu'ils avaient fait venir d'ailleurs. Ils massacrèrent le saint homme et ses compagnons, mais comme celui-ci criait "Rendons grâces à Dieu" ils lui coupèrent la tête pour ne pas entendre plus longtemps sa voix.

" Ils firent une fosse, non loin de là sous un toit où s'abritait un troupeau de porcs. Ils y enterrèrent ensemble les quatre corps dénudés et mis en pièces, les impies !

" La chose resta secrète pendant de nombreux jours, parce que leurs vêtements, leurs chevaux et tout ce qu'ils possédaient avaient été transportés à l'extérieur et vendus à des gens habitant au loin. "

 

B.    Commentaires

Le lecteur aura remarqué que l'auteur de l'Additamentum" a, jusqu'ici, présenté les choses comme si saint Feuillien était parti seul en voyage. Ce n'est qu'au moment où saint Feuillien pénètre dans l'habitation où il sera mis à mort que ses compagnons apparaissent dans le récit. Ils étaient trois (1). Les assassins, en effet, enterrèrent en­semble "quatre corps dénudés et mis en pièces".

Les compagnons de saint Feuillien sont restés anonymes, malgré les efforts d'identi­fication de certains compilateurs (2).

 

(1)  Et non quatre, comme l'affirment J. ROMAIN, op. cit., p. 6, et R. DELCHAMBRE, op. cit. p. 47.

(2)  P. GROSJEAN, Notes d'hagiographie..., op. cit., p. 407, note 1.

Voir notamment J. GAUZE, Saint Feuillien, évêque irlandais, apôtre de la Gaule-Belgique et ses trois bienheureux compagnons, martyrisés en haine de la Foi, l'an 655, Fosses-la-ville, 1972, pp. 22 et 68, cité par M. CHAPELLE et R. ANGOT, op. cit., p. 25.

Les commentaires sont fermés.